Le grand concours de lutherie international a lieu du 7 septembre au 14 octobre




            En cette année 2018 a lieu la XVème édition du plus grand concours international de lutherie. Il se passe à Crémone - Italie, la ville de la lutherie italienne où a travaillé le grand Antonio Stradivari et pour en citer d'autres tout aussi célèbres, Giuseppe Guarneri Del Gesù et toute la famille Amati.
Il s'agit d'un concours où la fabrication contemporaine est mise à l'honneur. Pas d'instruments en copies, seulement des instruments "neufs". Toutes les catégories sont représentées : violon, alto, violoncelle et contrebasse.

            Dans la première phase, les instruments sont examinés un par un par un jury formé de luthiers issus du monde entier. Parmis eux, deux italiens Alberto Giordano et Marco Nolli, un chinois Zheng Quand, l'américain Guy Rabut et le belge Jan Strick. Ils attribuent des points en fonction des qualités de réalisation concernant la lutherie, l'esthétique, le vernis et le réglage de l'instrument. Ceux qui passent la barre des 300 points sur les 500 disponibles accèdent à la seconde phase. Au départ il y avait 194 violons, 72 altos, 55 violoncelles et 11 contrebasses. Après la première phase il ne restait plus que 129 violons, 48 altos, 40 violoncelles et 6 contrebasses. Parmis les instruments éliminés, 31 l'ont été car ils avaient un niveau bien inférieurs aux attentes du concours ou alors, ils présentaient des signes distinctifs qui auraient permis leur identification par le jury.

            La deuxième phase concerne la sonorité. Les instruments sont joués un par un par des musiciens professionnels de renoms. Les violonistes Jana Kuss (Allemagne) et Glauco Bertagnin (Italie), l'altiste Michel Michalakakos (Grèce/France), le violoncelliste David Pia (Suisse) et le contrebassiste Enrico Fagone (Italie). Ils attribuent aux instruments des points dans quatre catégories différentes : la qualité du timbre, l'équilibre entre les cordes, la puissance de l'instrument et sa jouabilité (sa facilité à être joué).
Les points de la lutherie et de la sonorité sont ensuite ajoutés et ils déterminent les finalistes qui pourront accéder à la troisième phase acoustique qui se passe dans l'auditorium Giovanni Arvedi du musée du violon.
Cette année sept violons ont été sélectionnés pour la phase finale, six altos, cinq violoncelles et trois contrebasses.

            L'épreuve finale a eu lieu dimanche 23 septembre et en ce moment même les jurys sont en train de délibérer afin de dévoiler les noms des meilleurs luthiers de l'année 2018

Plus d'informations sont disponibles sur le site du musée du violon

Et si le sujet vous intéresse je vous encourage à m'écrire en allant sur la page Contact de mon site

Commentaires